Une cure de pollen, à quoi ça sert ?

22. avril 2017 Santé 0
Une cure de pollen, à quoi ça sert ?

Vitamines, minéraux, protéines et antioxydants, la concentration de principes actifs dans un petit grain de pollen dépasse l’entendement. En raison de ce gisement minéral, certains nutritionnistes n’hésitent pas à le qualifier de « superaliment » et recommandent sa cure pour prendre soin de notre santé. En outre, si l’on se réfère à ses rôles dans la nature, le pollen donne la vie. Ce sperme végétal permet non seulement de fleurir les champs, mais aussi de produire le nectar permettant de fabriquer du miel. C’est aussi à partir du pollen que les larves des abeilles puisent des enzymes pour assurer leur croissance. Le pollen poursuit sa mission en agissant sur la santé de l’homme…

Les constituants actifs du pollen

Mis à part le fructose, le glucose et le lipide contenus dans le pollen, on pourrait encore y puiser une véritable mine d’or. Le pollen contient en effet près de 27 acides aminés indispensables pour l’organisme, dont la lysine, l’arginine et la phénylalanine. On y trouve également du potassium, du calcium, du phosphore, du fer, du chlore, du manganèse, du silicium, du sélénium, du soufre et du cuivre. Le pollen renferme aussi un cocktail de vitamine à savoir, la vitamine C, A, B1, B2, B3, B5, B6 et B9.

Les bienfaits du pollen

Grâce à ses constituants actifs, le pollen procure de nombreux bienfaits pour notre santé. En outre, sa richesse en lactoferments permet de réguler la flore intestinale et d’améliorer la digestion. Avec sa propriété revitalisante et sa teneur en vitamine B6, il permet de retrouver l’énergie et de combattre le stress. Le pollen contient aussi du tryptophane, un acide aminé très essentiel pour la santé du système nerveux. Ce petit grain est aussi essentiel pour nos yeux. En effet, deux de ses composants à savoir la zéaxanthine et la lutéine renforcent la protection de la rétine et préviennent la cataracte. Le pollen peut être également un miracle pour certains de stérilité chez la femme : il permet d’activer la nidification de l’ovule.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *