Le thé empêche-t-il de dormir au même titre que le café ?

07. octobre 2017 Santé 1

Le thé est universellement connu pour ses vertus bénéfiques sur la santé depuis des millénaires. Mais son action sur le sommeil est diversement perçue. Plante originaire d’Asie, le théier connait une renommée mondiale grâce à la boisson aromatique et stimulante, qu’on obtient à partir d’une infusion de ses feuilles ou de ses bourgeons. Le bienfait de cette boisson est tel que les Anglais ont fait de la cérémonie du thé un rituel immuable de la vie quotidienne.

Les principaux composants du thé

Les variétés de thé, noir, vert, blanc ou rouge, ont chacune leurs caractéristiques distinctes, même si leurs composantes sont quasiment les mêmes. Les plus connues sont la théine et la caféine, qui ont des actions différentes sur le système nerveux. La caféine est présent dans le thé mais à une moindre mesure. Elle stimule le cerveau et le tient éveillé. La théine quant à elle agit sur la capacité de réaction et de concentration du cerveau. L’action de la caféine sur l’organisme ne dure pas plus de trois heures, contrairement à la théine qui peut agir jusqu’à huit heures. Cela pourrait porter à croire que boire du thé empêcherait de dormir.

Les actions du thé sur le sommeil

Or cette quasi-certitude comporte des bémols. D’abord le thé rouge, une variété peu connue ne contient pas de théine. Donc aucun danger pour le sommeil. Ensuite le thé comporte également un autre composant, le tanin qui diminue et même annule l’effet de la caféine. En augmentant le temps d’infusion du thé, le tanin peut bien agir sur l’effet excitant de la caféine.

Un autre procédé peut réduire considérablement l’action de la caféine dans le thé : jeter la première eau et ensuite répéter l’infusion. Ces précautions prises, consommer du thé après 17 heures ne comporte plus aucun risque d’insomnie. Le seul inconvénient qui risque de troubler le sommeil serait l’envie d’uriner.

 

 


1 commentaire sur “Le thé empêche-t-il de dormir au même titre que le café ?”

  • 1
    Annabelle Lecter le 1 octobre 2018 Répondre

    Salut, ton article comporte quelques erreurs.
    Déjà la théine et la caféine, c’est la même molécule.
    Ensuite, le thé rouge n’est pas vraiment du thé, il vient d’un arbuste d’Afrique du Sud, le rooibos, qui n’est pas de la famille des théiers.
    Enfin, et cela concerne mon cas tout à fait personnel, boire du thé l’après-midi ou le soir me laisse dans un état éveillé (pas excité quand même, juste les yeux grands ouverts dans le lit et aucune envie de dormir) jusque tard, et je ne pense pas que ce soit un effet placebo car je l’ai déjà expérimenté en buvant du thé vers 16h sans me dire que cela pouvait m’empêcher de dormir, ce n’est qu’après plusieurs répétitions de ce schéma que j’ai fait le lien.
    Ça me fait bien mal au c*l (désolée pour la vulgarité, c’est pas contre toi, c’est un cri du cœur) quand les gens disent que le thé n’empêche en aucun cas de dormir alors que je dois m’en priver dès le milieu de l’après-midi si je veux pouvoir dormir à une heure raisonnable… Mais bon, comme tu dis, il reste le thé rouge et autres infusions sans caféine pour se remonter le moral ! Et heureusement que beaucoup ne sont pas aussi sensibles que moi à la caféine.
    Bonne continuation (et pense à vérifier tes informations avant de publier 😉 )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *